Justand Mots

Ecriture. Arts. Mots. Matière. Épaisseur. Hauteur. Élan. Sens. Saveur. Son. Musique. Rythme. Contraste. Images. Magie. Création. Forme. Echo. Âme.

DIALOGUE DANS UNE BULLE (Version absurde incompatible)

Publié le 10 Mai 2017 par Céline Justand in Bulle

 

Deux personnages, A et B, dans un espace vide. Chacun d’un côté. Séparation par une porte.
A ouvre la porte.

"A : Tu viens, je t’ouvre la porte ?
B : Non, merci.
A : Mais viens. On va s’amuser.
B : Non, je ne crois pas.
A : Mais si, je t’ouvre la porte !
B : Ca ne va pas être amusant.
A : Mais si. Tu vas voir...
B : Je vois déjà!
A : C’est une chance pour toi.
B : Non! Merci!
A : Mais... Tu comprends rien !
B : Ha oui ?
A : Oui !
B : Non.
A : Mais si.
B : Toujours non.
A : Pourquoi ?
B : Je viens de te le dire.
A : Une porte ouverte. Tu saisie ?
B : Et alors ?
A : Et alors viens!!!
B : Non.
A : Mais si.
B : Non.
A : Ha d’accord… je vois.
B : Non, tu ne vois rien justement.
A : Mais viens, toi ! Tu vas voir.
B : Non, je vois déjà bien assez d’ici.
A : Mais non.
B : Mais si.
A : La porte est ouverte !!!!!
B : J’ai bien compris.
A : Bon…alors ?
B : Alors rien.
A : Je vois.
B : Non, tu ne vois pas.
A : Mais si.
B : Jte dis que non.
A : Tu m’énerves.
B : Toi aussi, tu m’énerves.
A : Donc on va où ?
B : Nulle part.
A : Je vois. Donc ?
B : Donc rien.
A : Mais viens...
B : Non. C’est pour ça que je ne viens pas.
A : Je ne comprends rien !
B : Je vois !
A : Alors viens.
B : Non. Je te le redis ça n’a pas de sens.
A : Mais si.
B : Ok !

B se lève, traverse son espace pour rejoindre le palier de la porte, la passe.
A et B sont face à face.

A : Voilà. Tu es enfin là.
B : Donc ?
A : Donc c’est tout.
B : Oui, c’est ce que je dis depuis le début.

B ressort, retourne dans son espace, et va tout au bout.

A : Mais viens…
B : Non.
A : Mais pourquoi ?

B revient jusqu’au palier, ferme la porte. Retourne dans son coin.
A tape à la porte.

A : Sinon, moi je viens.
B : Ben… non!
A : Mais si...Tu vas voir.
B : C’est la même chose.
A : Mais non.
B : Mais si.
A : Ouvre au moins.
B : Pourquoi faire ?
A : Tu comprends rien !!!
B : Non, TU comprends rien.
A : Ca m’énerve.
B : Je vois.
A : Ouvre alors! (Tapant sur la porte)
B : Non, justement, j’ouvre PAS DU TOUT là.
A : Mais on va s’expliquer.
B : C’est ce qu’on fait déjà.
A : Mais non.
B : Mais si.
A : Mais ouvre !!!
B : Non.
A : Je vais t’expliquer.
B : Je vois déjà.
A : Non, tu ne vois rien. Ouvre !!!
B : Non, TU ne vois rien. Et il n’y a rien à voir.
A : On ne se comprend pas.
B : Voilà !
A : Mais faut se voir.
B : N’importe quoi.
A : Je t’assure.
B : Ok !!!

B revient, ouvre la porte, reste dans son espace.
A et B face à face.

B : Donc ?
A : Voilà …On se voit.
B : Et alors ?
A : Et alors...et alors rien. Mais on se voit.
B : Ah d’accord ! Toujours rien donc. MAIS on se voit.
A : …oui.
B : Donc ?
A : Donc rien.
B : Voilà !!! Donc rien. Rien. "

A reste sur le palier.
B retourne dans son espace.
La porte reste ouverte entre les deux, puis se referme lentement toute seule, dans cet espace au milieu de rien.

Texte : Céline Justand

©Alexandrine 

-Justand Mots-